AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit III - Le mépris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opeth
Pyromane ignifuge
Pyromane ignifuge
avatar

Masculin Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montpellier.
Humeur : obsküre

Message(#) Sujet: Nuit III - Le mépris. Jeu 7 Mar 2013 - 22:01

Michael Haneke est un réalisateur spécialiste dans le traitement de l'émotion, des sentiments et autres pulsions propres à tout être humain.
Dans le Ruban blanc, il est en partie question des rapports sociaux dans un village allemand du début du XXème siècle, comme je l'ai dit précédemment.

Si vous vous rappelez, j'avais indiqué que la trame du film démarrait après un accident qui arrive au médecin du village; accident dont l'auteur n'est pas connu et dont la recherche constitue le scénario principal.
Ledit médecin finit par revenir au village à un moment donné. C'est un homme déjà veuf depuis quelques temps et qui reçoit l'aide quotidienne d'une habitante du village (soit dit en passant : l'actrice qui joue Anna, dans Funny Games), pour ce qui concerne l'éducation de ses enfants, de l'entretien de sa maison, et de son propre entretien, si vous voyez ce que je veux dire.
Au début du film, on pensait donc que le toubib était une victime mais lorsqu'il reparaît, lors de sa convalescence, on se rend vite compte que le plaindre n'était pas forcément le sentiment que l'on aurait dû ressentir à son égard, tant s'en faut.
Pour cause, c'est un homme horriblement tyrannique, misogyne et accessoirement peu porté sur la question du respect de l'intimité de son adolescente de fille.


La scène qui a retenu mon attention plus particulièrement et dont je voulais vous parler se déroule dans le bureau du médecin, entre lui et son "assistante". Comme d'habitude, pas de musique stupide pour accompagner des phrases "choc", simplement des mots, des regards, des silences.
Rien que pour cette scène - de trois ou quatre minutes -, vous devriez regarder ce film car un tel déferlement de paroles méprisantes envers quelqu'un n'est pas une chose que l'on oublie rapidement, en tout cas pas moi.
Toutes choses bien considérées, cela n'égale tout de même pas American History X mais le contexte et le sujet n'ont rien à voir.

Il s'agit d'une conversation qui prend son origine lorsque le médecin intime à son assistance d'arrêter de le caresser car celle-ci ne l'excite plus. Il s'ensuit une sorte de règlement de compte durant laquelle monsieur cristallise toute la haine de son être sur cette femme. Bien entendu, son portrait ne serait pas complet s'il n'y fallait ajouter la lâcheté avec laquelle il débite ce mépris, le regard qui porte à travers à la fenêtre, à l'abri du visage vide et vaincu de la sage-femme dont l'amour pour cet homme affable reste pour le moins incompréhensible. Elle comprend qu'elle perd la seule source positive de sa vie lorsqu'il la chasse, lui conseillant même d'aller mourir, pour lui faire plaisir.
Un grand moment de prose.

Sylph Sylph Sylph

Récapitulatif des votes:
 

C'est la Nuit. Tous les spés, Joueur de Flûte et Loups-garous agissent entre maintenant et demain 20h. Lever du Jour III, demain vendredi à 22h.
Revenir en haut Aller en bas
Pikachu
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Masculin Date d'inscription : 30/01/2013
Localisation : Kanto

Message(#) Sujet: Re: Nuit III - Le mépris. Ven 8 Mar 2013 - 17:55

En attendant, toutes les fleurs n'ont pas une super signatures.
Les filles, au boulot svp. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rose
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Féminin Date d'inscription : 30/01/2013

Message(#) Sujet: Re: Nuit III - Le mépris. Ven 8 Mar 2013 - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Nuit III - Le mépris.

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuit III - Le mépris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survie & Fourberie :: L'entrée du village :: Bric à Brac :: Partie Hors Série 6-