AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit IV - Benny, un caractère de cochon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opeth
Pyromane ignifuge
Pyromane ignifuge
avatar

Masculin Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montpellier.
Humeur : obsküre

Message(#) Sujet: Nuit IV - Benny, un caractère de cochon. Dim 10 Mar 2013 - 22:46

Ce soir, je souhaite vous parler de Benny's video, le second film d'Haneke, qui date de 1992.

Autant vous prévenir tout de suite, une nouvelle fois le réalisateur autrichien n'a pas fait dans le comique.
Benny's video est un drame social, en tout cas ce que j'appelle ainsi, qui a un scenario principal tout à fait simple, pour ne pas dire banal.
En effet, il s'agit d'un meurtre effectué dans sa propre chambre par Benny, un lycéen qui a agit sur un coup de sang, et qui doit affronter la situation avec toute l'urgence qu'elle suppose : que faire du corps ? Faut-il le dire aux parents ? etc etc.


Benny n'est pas un adolescent tout à fait ordinaire, vous l'avez déjà plus ou moins deviné par mon court résumé d'introduction, mais si le doute y était toujours, la scène d'ouverture du film n'y laisse pas de place; on découvre que Benny a des penchants morbides qui s'expriment par le fait de regarder en boucle la vidéo de l'exécution d'un cochon, vidéo qu'il avait lui-même filmée dans la ferme familiale, étant enfant. Ses retours et avances lentes sur le moment où le cochon reçoit la décharge mortelle du pistolet sont oppressantes et l'on n'est pas mécontent lorsque la scène se termine enfin.


Benny vit hors du temps et de l'espace, reclus dans sa chambre où il a un tout un système de caméras et de moniteurs d'où il observe tout (par exemple il filme sa rue en live, toutes fenêtres de sa chambre fermées : ce serait trop simple de regarder directement à travers), et où il passe des heures à regarder des films ou des reportages télévisés enregistrés, sur le thème de la violence, toujours.
Sa vie d'ermite se conçoit bien évidemment en-dehors de rapports avec ses parents à qui il n'adresse pas la parole.
On complètera le tableau par une petite délinquance dans son lycée et vous avez Benny.
Un véritable personnage je vous assure.

La victime dont je vous ai parlé au début est une jeune fille qui va se faire tuer dans un moment assez ironique du style "pas cap' d'appuyer sur la détente" disait-elle à Benny qui lui montrait justement le pistolet d'abattage qui avait servi pour le cochon dans son enfance.
Et ben si ... Soit dit en passant, la scène de la mort de la fille vaut le détour, pour peu que, vous aussi, vous aimiez les scènes un peu sadiques.
Au fait, la fille en question s'était laissée convaincre d'aller chez lui par Benny en moins de vingt secondes ce qui, en tant que mec, vend du rêve je trouve.


Blague à part, Haneke souhaite mettre en garde ses spectateurs contre le poison que représentent les médias qui abrutissent leur public à force de parler de faits divers glauques, notamment pour les adolescents comme Benny qui, pourtant, a tout pour réussir et être un citoyen honorable, tout fils de bourgeois qu'il est.
Par ailleurs, et sans spoiler, ce qui est vraiment bien dans ce film, c'est de pouvoir se mettre à la place de Benny une fois qu'il a fait sa bêtise.
Que faire dans l'immédiat et... comment vivre "après ça" ?

Encore une fois, un film assez dur à regarder par moments, avec peu de dialogues, beaucoup de scènes sont filmées à travers un miroir, une vitre, une caméra (!) ce qui donne un effet de distance par rapport à ce qu'il se passe assez troublant.
Néanmoins, ce qui m'a véritablement attiré, c'est l'exploration de la nature humaine dans notre société contemporaine qui m'a plu, m'a fait grincer des dents, et limite fait frissonner.
La fin, en revanche, est un peu ratée... fin', elle est trop "optimiste" par rapport au reste, du coup ça m'a un peu déçu quelque part.
A vous de vous faire votre opinion maintenant.

Sylph Sylph Sylph

Récapitulatif des votes:
 

Tous les spés, Joueur de Flûte et Loups-garous ont de maintenant jusqu'à demain lundi, 20h, pour agir.
Lever du Jour IV, demain à 22h.
Revenir en haut Aller en bas
Rose
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Féminin Date d'inscription : 30/01/2013

Message(#) Sujet: Re: Nuit IV - Benny, un caractère de cochon. Lun 11 Mar 2013 - 9:00

Revenir en haut Aller en bas
Donkey Kong
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Masculin Date d'inscription : 30/01/2013
Localisation : Île Kongo

Message(#) Sujet: Re: Nuit IV - Benny, un caractère de cochon. Lun 11 Mar 2013 - 11:51

Rose est à fond sur les vidéo qui comporte l'allusion à la rose depuis le début Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Nuit IV - Benny, un caractère de cochon.

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuit IV - Benny, un caractère de cochon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Le cochon qui sommeille
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survie & Fourberie :: L'entrée du village :: Bric à Brac :: Partie Hors Série 6-