AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Politique et intelligence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleurviolette
Cupidon infidèle
Cupidon infidèle


Féminin Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : dans les nuages , ou au bord d'une rivière

Politique et intelligence  Empty
Message(#) Sujet: Politique et intelligence Politique et intelligence  EmptyJeu 25 Juil 2013 - 21:06

voila , je pense qu'ici , tout ceux qui veulent en parler , peuvent ( c'est juste si ça vous dit) Smile

Sylph a écrit:
Retour débat monarchie:
 

Aussi, +10000 à tous les posts d'Opeth.


Mulet a écrit:
Sylph a écrit:
C'était un peu une nao kanzaki (François, si tu me lis <3 ).
Et toi, en tant que Fourbe Survivant, tu te verrais plutôt Shin'ichi Akiyama ou Yokoya Norihiko ?

Thomas a écrit:
Et ça veut dire quoi "être bête", concrètement ? Car je ne veux pas faire le moralisateur mais y a quand même beaucoup de formes d'intelligence, on peut savoir résoudre des trucs méga compliqué en mathématiques et être incapable de réparer son évier s'il est bouché (exemple un peu naïf mais c'est pour montrer l'étendu de ce qu'on appelle l'intelligence).

nxou a écrit:
Sinon en général déboucher un évier est à la portée de tout le monde = intelligence de base.
Pour le reste maths, ou autre, ça nécessite un apprentissage, donc tu peux faire ton moralisateur.

Personnellement je ne crois pas qu'on puisse trouver une caractéristique "Intelligence", on n'est pas dans D&D. Ce qu'on appelle intelligence recouvre des domaines que je juge très divers : intuition, rapidité de compréhension, capacité de calcul (au sens informatique du terme), capacité d'apprentissage et de mémoire, bon sens, "intelligence sociale". Je ne crois pas par ailleurs qu'il y ait une intelligence "de base" et une intelligence "évoluée". L'apprentissage est essentiellement une façade, le bachotteur typique sera capable d'ingurgiter et de régurgiter plein de dates ou de formules mathématiques sans pour autant être plus intelligent que l'étourdi qui verra tout de suite comment décomposer le problème et le réduire à ses composants solubles sans se souvenir comment les résoudre.

Le problème viendrait plutôt de la démocratie totale et de l'idée que "l'homme de la rue" peut se prononcer sur tous les sujets, directement ou via ses représentants. J'ai beau me juger intelligent, mes connaissances en économie, en administration ou en éducation se réduisent au niveau des discussions de comptoir.
L'homme de la rue n'est pas idiot, il est spécialisé, comme tout le monde. Il ne peut pas prétendre avoir un avis éclairé à donner sur la transition énergétique, il n'y connaît rien en durée de vie ou sécurité des centrales nucléaires, il ignore combien il faudrait d'éoliennes pour remplacer les centrales nucléaires ou comment on recycle les panneaux solaires. Moi-même je n'en sais pas plus que ce que je lis sur Wikipédia.
A partir de là, n'est-il pas justifié de remettre en cause la gouvernance démocratique basée sur le pouvoir d'un peuple qui n'est pas assez renseigné et/ou impliqué sur les différents sujets pour faire un choix éclairés ? Dans l'idéal chacun devrait peut-être s'exprimer et participer aux décisions sur un sujet qu'il maîtrise un tant soit peu. Je pense qu'est ce que Sylph voulait exprimer.

Et je reviens à la question de Mogh, que tout le monde a zappée.

Moghedien a écrit:
As-tu peur de l'orage ? Pourquoi ?
Non, j'ai suffisamment de fibre poétique pour admirer le déchaînement des forces naturelles, et pas assez de bon sens pour en avoir peur.


Moghedien a écrit:


Pour Sylph:
 

Balthy a écrit:
Je pense que la finalité du politique c'est le bien être durable de la nation tout entière. C'est niais dit comme ça, et pourtant... Si on pouvait mesurer le bien être des gens, le rôle du politique serait que la somme du bien être de chacun soit la plus grande possible. Une nation durablement épanouie, heureuse, c'est ce que devrait souhaiter tout homme politique, tout dirigeant.
C'est pour cette raison que le pouvoir politique doit être confié au peuple qui est censé être le mieux placé pour savoir comment se rendre plus heureux (contrairement au monarque qui va d'abord penser à ses intérêts personnels). D'où la démocratie.

Quant à ceux qui pensent que seuls les économistes peuvent diriger le monde, sachez que l'Etat Français est endetté a plus de 1.870 milliards d'euros, et ce chiffre ne cesse de grossir. Donc non, les économistes n'ont rien de brillants, bien au contraire, ils se gavent de fric mais n'ont aucune forme de responsabilité quant à leurs erreurs de jugement. Car cette dette que l'on a, le discours tenu était "endettons nous, sur le long terme, ça va relancer la croissance et faire revenir encore plus d'argent", sauf que pas de bol, l'argent est parti et ne reviendra pas. Donc nos brillants économistes, pas si brillants que ça.

L'intelligence ça reste hyper subjectif comme notion. Et quant bien même on arriverait à détecter des gens moins intelligents que d'autres, ça rime à rien de dire qu'il faille les considérer moins bien que les autres sur la seule base du fait qu'ils seraient bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
nxou
Corbeau philanthrope
Corbeau philanthrope
nxou

Masculin Date d'inscription : 19/04/2010
Humeur : looking for salvation

Politique et intelligence  Empty
Message(#) Sujet: Re: Politique et intelligence Politique et intelligence  EmptyVen 26 Juil 2013 - 19:45

je citerait les inconnus "faut pas prendre les gens pour des cons, mais faut pas oublier qu'ils le sont".
La politique c'est juste ca en ce moment (cahuzac)
Revenir en haut Aller en bas
Opeth
Pyromane ignifuge
Pyromane ignifuge
Opeth

Masculin Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montpellier.
Humeur : obsküre

Politique et intelligence  Empty
Message(#) Sujet: Re: Politique et intelligence Politique et intelligence  EmptyDim 28 Juil 2013 - 11:45

Manifestement, tout le monde a déjà déblatéré tout son content.

www.poster-utile.com
Revenir en haut Aller en bas
Maléfique
Rebouteux patraque
Rebouteux patraque
Maléfique

Masculin Date d'inscription : 28/04/2009
Localisation : Belgique
Humeur : Aqueuse

Politique et intelligence  Empty
Message(#) Sujet: Re: Politique et intelligence Politique et intelligence  EmptyJeu 1 Aoû 2013 - 9:40

Cela fait plusieurs jours que je me dis que je voulais réagir.
Enfin, je vais plutôt donner mon avis que citer les propos des autres.

Pour parler de politique, je vois du pour et du contre dans la monarchie et la république.
En Belgique, j'apprécie grandement ce que fait le Roi mais je suis contre les privilèges dû à son sang.
Voter pour un président me semble plus démocratique mais à quel prix quand on voit le désintérêt grandissant du peuple pour la chose politique.
Vous me direz qu'aucun système n'est pas parfait et c'est bien cela qui me tracasse.

En ce qui concerne l'intelligence, je considère toujours la définition du mot latin "intellingere" qui signifie "comprendre".
Je pense que tout le monde est capable de faire preuve de compréhension.
Le souci est qu'il faut développer cela en étant curieux et critique ce qui n'est le cas que d'une minorité à l'heure actuelle.
Quand je vois des gens prendre pour argent comptant les articles émanant du Gorafi, cela me fait peur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Politique et intelligence  Empty
Message(#) Sujet: Re: Politique et intelligence Politique et intelligence  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Politique et intelligence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le boulangisme politique de Préval
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Lesly Manigat se retire de la vie politique active
» La politique du « tout va mal »...
» Pour une redéfinition de la politique extérieure d’Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survie & Fourberie :: Au détour des ruelles :: Taverne-