AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arthur
Barbier mal rasé
Barbier mal rasé
avatar

Masculin Date d'inscription : 22/07/2009
Humeur : [tu kite e tɔ̃be amuʁø]

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Jeu 4 Fév 2016 - 12:01

Meleor, rassure-toi, Sylph n'est pas vraiment un exemple en terme d'imposer aux autres certaines choses. Il le fait juste de manière moins tortueuse et plus radicale.

Effectivement, peut-être que tu n'aurais pas dû parler de ta phobie sociale : j'ai le sentiment qu'en parler cela t'enferme de plus en plus là-dedans, et que ça ne doit finalement pas t'aider à l'oublier (et nous non plus). Maintenant, c'est de toute façon trop tard alors autant en discuter une bonne fois pour toutes. Je comprends que tu aies besoin d'être rassuré sur un certain nombre de points en permanence. Néanmoins, et je rejoins Sylph, nous ne venons pas jouer sur forum pour être au courant des emmerdes, des malaises, des mal-êtres de chacun, parce que nous ne nous connaissons pas tous de la même façon, et que nous sommes tous différents. Ce qui nous réunit, c'est le jeu. Nous ne sommes pas psychologues, et gérons déjà nos propres difficultés et celles de nos amis, pour qui nous avons de l'affection. L'affection, et c'est là où tu te trompes, se distingue de l'empathie. L'affection, c'est un sentiment profond d'attachement à autrui (et tu en as conscience puisque tu évoques une belle définition de l'amitié !), ce que tu fais relever de l'empathie. Or, cette dernière est simplement un mode de connaissance par une forme de sympathie, sans qu'il y ait une identification. C'est ce que fait Sylph quand il prend du temps, par sympathie (et un peu de snobisme d'où l'exagération que tu perçois à juste titre), pour échanger avec toi. C'est d'ailleurs, paradoxalement, certainement le plus empathique de nous tous envers toi.
Revenir en haut Aller en bas
Xinome
Médium déconnecté
Médium déconnecté
avatar

Féminin Date d'inscription : 05/05/2010
Localisation : Toulouse !
Humeur : Ludique

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Jeu 4 Fév 2016 - 15:03

Arthur a écrit:
C'est d'ailleurs, paradoxalement, certainement le plus empathique de nous tous envers toi.
Ça c'est bien possible. Il a prit le temps de venir s'expliquer, là où d'autres (moi comprise) se contentaient de ne pas lire les passages en question.
Je joins Sylph et Arthur, je n'ai pas envie, dans le cadre d'une partie de loup garou de recevoir des infos sur la vie irl de joueurs. C'est comme si lors d'un concert, le chanteur arrêtait son spectacle pour raconter sa vie privée au public, les gens ne sont pas venus pour ça. Wink

En tous cas tant mieux si tu as moins peur de nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Meleor
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Masculin Date d'inscription : 12/01/2016

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Jeu 4 Fév 2016 - 22:04

Sylpn c'est un peu ce que je craignais la façon dont tu prends mon message et c'est aussi un écueil majeur de compréhension mutuel. C'est l'idée qu'il faille désigner un coupable entre les deux parties alors que le but est que chacun écoute l'autre pour le comprendre réellement. Et c'est bien ce qu'on dit aux gens de ne pas faire comme première base dans une thérapie de couple car ça crée un dialogue de sourds car chacun se défend.

Le départ de tout ça c'est l'histoire du tranchage entre Morgane et Vinny.

Une des caractéristiques majeures de la phobie sociale est de s'angoisser de façon exagérée à l'idée d'étre jugé et de recevoir des reproches. Du coup ayant oublié de penser à cette histoire de tranchage avant d'aller à l'hôpital, quand je m'en suis rendu compte, j'ai fait une crise de phobie sociale et j'ai flippé à mort qu'on me tombe dessus pour ça renforcé par le fait que j'avais peur de vous.

D'où mon besoin de me justifier qui est aussi une des caractéristiques principales de la phobie sociale. Du coup j'ai pensé qu'en vous disant la vérité vous m'en voudriez moins d'avoir oublié et aussi si je faisais le mauvais choix et c'est tout.

Il n'y avait pas lieu d'y trouver de la perversion morale là dedans et je me suis senti profondément sali dans mon intégrité morale et ça a aussi perturbé mon esprit et sali dans mon cœur ce moment de deuil, me faisant me sentir indigne de la mémoire de mon grand-père. Pour moi c'est une blessure morale alors que je l'avais dit sans arrière-pensées et sans perversité morale. Du coup je n'estime pas étre une personne si horrible que ça. Très maladroite oui mais pas un tel monstre de perversité.

Si je veux que tu oublies ce que j'ai dit sur ma phobie sociale c'est car tu me mets une étiquette dessus à cause de ça, en me réduisant inconsciemment à ça et du coup en me mésestimant en étant du coup condescendant.

Et oui à l'avenir je ne compte plus en parler vu le regard que tu en tires sur moi.

Si j'en ai parlé et voulu vous faire comprendre mon fonctionnement c'est car tous ces trucs ce sont des attitudes normales de la phobie sociale ou de l'autisme, difficilement contrôlables comme la dyslexie. afin que vous n'en tiriez pas un mauvais ressenti et ne me jugiez pas à tort.

C'est des choses que de toute ma vie j'ai jamais réussi à controler et qui a créé de telles situations. Et par rapport à ce sentiment que je suis incapable d'interagir avec les autres, je me suis de plus en plus renfermé dans l'autisme. Car je me suis dit qu'en me coupant totalement des autres je ne me retrouverais plus dans ce type de situations.

Avec aussi l'idée que je devais cacher mes sentiments et mes opinions par peur ce créer un conflit, une incompréhension ou que les autres aient une attitude me faisant souffrir. C'est ainsi que comme on me l'a dit je suis devenu une ombre. Et c'est vrai devenir invisible est un de mes rèves, tout comme d'étre débarassé de ma pire faiblesse, mes sentiments et mon désir d'étre aimé surtout. d'où mon fantasme de passer du coté obscur de la force.

J'ai voulu vous le faire comprendre ce fonctionnement mental pour ne pas étre jugé par vous et c'est tout. Que vous compreniez qu'un autiste comme moi ressens les choses autrement que vous, fonctionne profondément différemment et ne comprends pas comment vous pensez et fonctionnez. Ce qui fait qu'on se comprend pas et que moi je fais des erreurs que vous ne comprenez pas et y voyez une perversion qui n'est pas réelle. L'idée d'étre vu comme pervers étant une souffrance pour moi j'ai eu besoin de vois dire que vous vous trompez.

Au nom de quoi j'impose ma différence?

Au nom du fait qu'elle s'impose à moi et que je ne peux la controler pleinement sans faire des efforts considérables et que je n'ai pas l'impression de l'imposer car c'est ma nature première et que ça a pour conséquence que je me rends pas compte à ce moment là que vous étes différents et ressentirez les choses différemment.

Je suis la première victime de cette différence. C'est le cancer de mon ame, c'est aussi pourquoi je m'estime presque déjà mort dans le lien social et vous comprenez bien pourquoi. Car ça crée toutes ces situations. et comme je ne sais comment résoudre cela dans la vie je me suis coupé totalement des autres, je suis qu'un acteur dissimulant ses sentiments et opinions car tout ça me rend vulnérable par rapport à autrui. Je me dis qu'il ne faut donner aucune arme à autrui contre soi, étre une ile innateignable.

Mais en réalité je n'ai fais qu'enfouir mon besoin de lien social et c'est pourquoi je l'exprime par le net, car je n'ai pas pu me débarasser de ma pire faiblesse, ce besoin maladif d'étre aimé.

Car ma phobie sociale c'est du à ça et c'est pour ça que je ressens mal d'étre jugé et réagit ainsi avec ce qu'il me reste de mon cœur.

Et je ne me rendais pas compte à quel point ça vous heurtait, donc oui je ne le ferais plus car je vais appliquer ma méthode de l'irl, la méthode de l'ile innateignable, ou au moins faire semblant, donc je ne laisserais plus transparaitre mes faiblesses ainsi. On ne doit plus pouvoir rien soupçonner de tel, car je ne veux plus qu'on ait ces incompréhensions.

Mais comme j'ai moins peur de vous ça devrait aller. Je chercherais moins à étre aimé ce qui me rendra plus fort mais vous laisserait venir à moi.

En fait tu me reproches des trucs que je n'ai jamais pu comprendre chez les autres de toute ma vie, pourquoi ils ressentent ça et ont cette attitude. Mais j'en prends note et donc oui je ne le ferais plus.

J'ai parlé des autres sites en éspérant que ça vous fasse réfléchir car au final j'aurai aimé me sentir aussi bien ici que là-bas et aussi bien compris mais j'oublie ça et change d'optique.

Ben si l'empathie c'est la plus grande des identifications comme c'est ressentir les sentiments des autres.

Donc oui tout va changer car je vais moins ressentir le besoin d'étre aimé par vous mais tout en restant ouvert mais dans une optique différente, c'est aussi vous qui devrez me conquérir si vous le voulez et sinon tant pis mais sur un plan d'égalité pure et parfaite. Et donc vaut mieux que vous oubliez mon autisme pour que vous ne croyez pas que j'attends de vous d'étre des psys mais juste que je ne veux pas étre jugé car mal compris.

Revenir en haut Aller en bas
Sylph
Idiot Bac+5
Idiot Bac+5
avatar

Masculin Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : <3
Humeur : <3

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Jeu 4 Fév 2016 - 22:41

Il aura fallut le temps, mais finalement, tu viens d'expliquer tout à fait en quoi tu n'as aucune forme d'empathie. Tu n'absorbes pas les sentiments des autres par toi-même (pour preuve, tu ne comprends pas comment les autres fonctionnent), tu laisses les tiens déborder (ce que tu viens une fois de plus de faire magistralement). Ce qui sont deux choses différentes.

Une fois de plus, je répète un truc que tu n'as pas compris (car tu n'es vraisemblablement pas à l'écoute). On ne te demande pas de cacher complètement tes sentiments et ta vie IRL. Seulement de le faire pendant la partie. Tout ce que tu racontes là, dans ton troisième paragraphe, ça a tout à fait sa place dans un débrief, typiquement. "Les coulisses de la partie dévoilés au grand jour". Mais ça n'a pas à intervenir en plein milieux de la partie car : d'une, c'est désagréable pour autrui (d'un point de vue sentiment, tu nous imposes un lien d'amitié et une forme de partage qui n'a pas lieu d'être, et que ton manque de contrôle explique, mais ne justifie pas), et de deux, ça fausse complètement la partie (comme je t'encourage à aller le relire dans le cimetière, premier post de la page 5).

Et même dans le débrief, il faut que tu intègres qu'il y a des choses qui ne se disent pas. Tu peux tout à fait te cantonner à "j'ai eu un évènement IRL pas cool qui m'a empêché de me connecté, désolé, j'étais dans le stress du moment et j'ai un peu oublié de trancher". Et on te pardonnera complètement, car nous avons tous une vie à côté et que ça n'a rien de "grave" si on perd une demi-journée pour attendre ton tranchage. Au pire, ça nous agacera sur le moment (et encore), mais ça sera oublié aussi vite que c'est venu.

Encore une fois, tu as passé 2 point sur trois sous silence. Mais je vais arrêter de batailler là. Je suis déjà content de voir que tu progresses.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Chasseur désarmé
Chasseur désarmé
avatar

Féminin Date d'inscription : 26/03/2015
Localisation : Sud-Est de la France

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Ven 5 Fév 2016 - 14:19

Ceci n'est qu'un conseil mais tes messages seraient plus efficaces si tu synthétisais davantage tes propos en faisant gaffe à ne pas te répéter. Wink

Je pense te rendre davantage service en ne te collant pas une étiquette et en te traitant comme une personne normale. (Nous sommes tous névrosés de différentes façons.) Tu parles du lien avec nous comme s'il était déjà foutu. Ce n'est pas le cas, Sylph tente de t'expliquer ce qui pourrait te permettre de rendre ça plus agréable pour nous (et par ricochet toi). Et je suis dans le fond d'accord avec lui :
-Tu as le droit de demander ton remplacement quand ça ne va pas.
-Tu n'as pas le devoir de justifier une absence avec beaucoup de détails. (Accessoirement, évite de vouloir prouver à tout prix que tu es villageois quand je suis louve, ça ne me facilite pas la tâche. Razz )

Meleor a écrit:
J'ai parlé des autres sites en espérant que ça vous fasse réfléchir car au final j'aurai aimé me sentir aussi bien ici que là-bas et aussi bien compris mais j'oublie ça et change d'optique.
Je vois mal en quoi ces sites sont différents d'ici. Au niveau du rythme de jeu peut-être. En tout cas, pendant la partie, ces paragraphes ne nous donnaient pas beaucoup d'informations pertinentes pour la recherche des loups et nous excluaient puisque ne nous pouvions pas y répondre.
Mais hors des parties, on peut l'aborder. Qu'est-ce qui faisait que tu t'amusais ? Ces parties sont moins longues sur la durée et moins centrées sur l'analyse, c'est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Meleor
Paysan distingué
Paysan distingué
avatar

Masculin Date d'inscription : 12/01/2016

Message(#) Sujet: Re: Débriefing Ven 5 Fév 2016 - 14:28

Sylph, en réalité je n'ai effectivement aucune réelle empathie avec certaines attitudes précises d'autrui que je ne comprends pas car trop contraires à mes valeurs fondamentales et je ne parlais que de ça en parlant de ce que je ne comprends pas chez autrui.

Et c'est le manque d'empathie, le rejet d'autrui, et la capacité à discriminer, des choses que je m'efforce de rejetter en moi. Car le reste je le comprends tout à fait comme de nombreuses personnes me l'ont dit et qui se confient à moi en raison de cela. Ils savent pouvoir tout me dire sans étre incompris et jugé.

Oui j'ai fais déborder mes sentiments car tu m'a poussé à étre en défense et pour éviter ça il aurait fallu que tu me dises les choses avec ménagement et les oublie tout de suite après sans faire office de procureur. Donc tout ça n'aurait pas eu lieu du coup. Il aurait mieux valu étre moins intransigeant et plus diplomate comme l'ont fait les autres.

Ils m'ont dit les choses mais sans trop me charger et ainsi j'ai moins été poussé dans mes retranchements et me suis donc senti en paix avec eux, ils ont semé les graines de notre compréhension véritable. Et pourquoi mes sentiments ont débordé en réaction à ton réquisitoire, c'est car tout cela me peinait de ne pas étre en paix avec toi mais c'est bien toi aussi tu progresses dans ton dernier message et commence à semer les graines de la paix.

C'est vrai que je peux manquer d'empathie si je sens que l'autre n'en a pas pour moi mais c'est tout à fait logique et universel.

En fait j'avais compris depuis longtemps le message de ne plus dire de trucs personnels pendant la partie mais j'ai réagi surtout à tout le reste et si tu en rajoutes ça m'enferme dans la défense, c'est une stratégie de communication totalement inefficace qui produit l'effet inverse du but recherché. Et c'est un truc à méditer applicable à toute relation et aussi applicable à un LG.

Oui faut arréter de batailler car ça ne fonctionne pas comme mode de communication, ça ne fait que m'enfoncer de plus en plus loin dans ce que tu me reproches alors qu'une simple phrase d'apaisement aurait suffi à faire comprendre ton message et à rester en paix dans la foulée comme ont su le faire les autres comme Arthur. Lui il a su comment faire.

Et  j'ai cherché à dialoguer avec toi pour qu'on soit en paix mais à chaque fois t'en rajoutais une couche et c'est devenu inextricable. J'ai des progrès à faire d'accord mais le principe d'égalité implique que tu doives considérer que toi même tu puisses faire des erreurs de communication. Car c'est ainsi qu'on sera à même de se comprendre pleinement et c'est tout ce que je veux. Mais t'inquiètes pas j'ai bien compris ton message et depuis longtemps. Donc voilà c'est fini tout ça. La paix totale est déclarée de mon coté et donc acceptes là et tout est définitivement compris et réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Débriefing

Revenir en haut Aller en bas
 

Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Briefing d’avant match [EQUIPE SERDY]
» Débriefing Grabuge
» Débriefing El Tournoué 2011
» Débriefing Mesnil en 3000
» Débriefing Orkatitude Day IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survie & Fourberie :: L'entrée du village :: Bric à Brac :: Partie 190-